La Réunion,
terre d'innovation

Au cœur de l’océan Indien, La Réunion concentre sur 2500 km² les grands défis planétaires :
• Comment répondre aux besoins d’une population en forte croissance sans mettre en péril les écosystèmes et la biodiversité dont nous dépendons tous ?
• Comment s’adapter aux conséquences du changement climatique et à la raréfaction des énergies et des matériaux fossiles ?
• Comment prévenir et traiter les risques sanitaires accrus par la globalisation ?
• Comment développer les capacités personnelles et collectives et construire une prospérité partagée ?

Au-delà des inquiétudes qu’elles suscitent, ces problématiques constituent de formidables opportunités, car elles concerneront demain tous les territoires du globe. Par l’anticipation et l’audace, la réduction de la vulnérabilité peut devenir un levier d’activités et d’emplois. C’est précisément l’objectif partagé que porte la stratégie de spécialisation intelligente (dite S3) : faire de La Réunion, le hub de la résilience tropicale ; une plateforme européenne, capable de développer des solutions adaptées aux besoins d’une zone en pleine expansion.

Le projet de transformation territoriale : la stratégie de spécialisation intelligente (dite S3 pour Smart Specialisation Strategy)

L’ambition de la S3 est de faire de la réponse innovante à des enjeux locaux un moteur pour développer des produits et des solutions à forte valeur ajoutée, susceptibles d’être réexportés vers des pays confrontés à des problématiques proches. En un mot, d’allier sécurité et compétitivité.
Passer d’une politique basée sur la seule compensation des défaillances de marché à une politique économique créatrice de facteur de succès et de compétitivité durable. Trois priorités ont été retenues :
• La bioéconomie tropicale
• L’e-co-tourisme expérientiel
• L’agilité territoriale : innover pour renforcer la résilience de La Réunion face aux défis énergétiques, sanitaires et sociaux, en misant sur le numérique et l’économie collaborative.

Gouvernance

A La Réunion, la S3 est placée sous l'autorité d'un Comité de Pilotage réunissant la Préfecture de La Réunion, la Région et le Département.

Le mot du président du Comité Régional pour l'Innovation, Philippe JEAN-PIERRE : « Il n y a pas de vent favorable pour le marin qui ne sait pas où il va » disait Sénèque.
"Pour La Réunion cette situation d’errements n’est plus le cas...Elle dispose maintenant d’une boussole et même d’un cap : la Stratégie de Spécialisation Intelligente (S3) ! Ce document de planification stratégique, prenant le relais de la Stratégie Régionale d’Innovation (SRI) écrite en 2010, peut être d’abord considéré sous son angle formel : le levier conditionnant l’obtention des fonds européens (PO 2014-2020) par le respect des objectifs fixés par l’union Européenne dans le cadre de la stratégie « Europe 2020 ». Mais ce document peut aussi être vu ensuite sous un angle plus large : celui d’une ambitieuse transformation territoriale à laquelle nous devons associer La Réunion. Cette transformation nous devons la réaliser avec célérité car dans un Monde en mutation accélérée, notre capacité d’adaptation est mise à rude épreuve. Nous devons donc, dans ce cadre, accompagner lévolution des secteurs qui font aujourd’hui notre économie tout en les préparant aux nouveaux enjeux et nouveaux paradigmes. Simultanément, nous devons aussi consolider les nouveaux relais de croissance ayant pour carburant l’économie de la connaissance irriguant les domaines aussi vaste que la bioéconomie, le tourisme expérientiel, l’économie digitale, les solutions en santé, les solutions énergétiques, l’environnement et le vivre ensemble. La S3, bien plus qu’une simple feuille de route, est avant tout un catalyseur de développement. Durant les cinq prochaines années, elle devra guider nos choix d’investissements afin de projeter notre territoire sur une trajectoire de croissance régulière, équilibrée et sécurisée. Cette attitude proactive est un levier indispensable pour offrir à notre territoire les outils indispensables lui permettant ainsi de relever les défis des deux prochaines décennies et ce faisant bénéficier d’un développement durable d’ici à l’horizon du milieu de ce siècle."

Les Chiffres Clés


14 000

Étudiants à l’Université de La Réunion

400

Enseignants-chercheurs

25

Allocations Régionales de Recherche de Doctorat chaque année

12M€

de dépenses R&D des collectivités de La Réunion

7,35M€

de dépenses déclarées au titre du CIR en 2011

15 à 20

brevets déposés par an

21

unités de recherche dont 9 Unités Mixtes de Recherche

14

projets européens de recherche financés entre 2007-2013

Vidéo

L'animation de ce site est cofinancée par l'Union Européenne. L'Europe s'engage à La Réunion avec le FEDER
(Fonds Européen de Développement Régional)
Copyright 2017 Nexa. Tous droits réservés | Mentions légales