Protégez-vous vos données sensibles ?

Publié le 30/10/2018

Le 9 octobre dernier, ce sont près de 40 chefs d’entreprises qui ont assisté à la conférence sur la protection des données sensibles.
Aujourd’hui, les cyber-attaques menacent et déstabilisent la sécurité des entreprises. Cette criminalité d’un genre nouveau s’appuie sur la dépendance croissante aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les entreprises sont-elles conscientes de cette menace ? Connaissent-elles les risques et comment s’en prémunir ?

« Dans le numérique, il n’y a pas de frontière »


  Parce qu’elle utilise des moyens de propagation dématérialisés rapides, la cybercriminalité est sans doute l’un des enjeux les plus importants pour les chefs d’entreprises qui se retrouvent économiquement impactés. Dernier exemple en date, le 12 mai 2017. Dénommé « WannaCry », le virus à l’origine de la massive cyberattaque avait semé la panique partout dans le monde avec plus de 300 000 victimes dans 150 pays à travers le monde. Parmi les institutions et entreprises touchées : le système de santé publique du Royaume-Uni (NHS), l’entreprise américaine de livraison de colis FedEx, les constructeurs automobile Renault et Nissan,…

Les conséquences de ce virus ont été exponentielles: de nombreuses usines de production à l’arrêt, des dizaines de milliers d’employés en chômage technique, des systèmes informatiques hors service, des transports et des services de santé paralysés… Cet épisode majeur dans l’univers du web a donc rappelé que la cybercriminalité était en hausse et qu’il était donc indispensable de se prémunir de ces attaques et de mettre en place dès maintenant les bons usages et les bons gestes.

La cyber-sécurité, une question de comportement avant tout


Le ransomware (=prendre des données en otage), le piratage de sites et autres agressions font désormais parties des menaces quotidiennes auxquelles font face les entreprises. En plus d’être imprévisibles, en règle générale les cyberattaques peuvent coûter cher à l’entreprise et leur nuire jusqu’à les détruire.
Pourtant, des règles de bonne conduite (et de bon sens) pour sensibiliser les chefs d’entreprises et surtout les salariés, existent et peuvent se mettre en place très rapidement :
-Ne pas ouvrir de messages mails douteux provenant d’adresses inconnues. Ces derniers sont des emails qui visuellement semblent provenir d’une personne de confiance, mais en réalité sont une ruse pour vous pousser à accomplir une action qui vise à nuire à l’entreprise.
-Sauvegarder les informations de votre entreprise régulièrement sur un disque dur externe à la société. La sauvegarde de données est un geste de bon sens. Toutes les données, de toutes natures peuvent disparaitre de différentes façons et l’existence de l’entreprise en dépend. Il est donc important de protéger son entreprise et de « sauvegarder son entreprise » au moyen d’un système de compilations des données régulières et externes.
-Effectuer régulièrement des mises à jour des systèmes : Microsoft, PDF, navigateurs,…
La porte d'entrée d’un virus ou d’un hackeur type WannaCry ? Un défaut de mise à jour ! L'utilisation d'un système ou d'un logiciel obsolète augmente significativement les possibilités d'attaque informatique. On pense souvent qu’une mise à jour peut attendre… mais une menace n’attend pas, il est donc primordial d’effectuer une maintenance régulière de vos logiciels.
-Effectuer des formations auprès du personnel de l’entreprise. En fonction de l’activité de l’entreprise, près de 80% des salariés travaillent de près ou de loin avec le système informatique et disposent donc d’un accès au système. Par mégarde ou méconnaissance, vos salariés peuvent être la porte d’entrée d’une menace potentielle. Les sensibiliser et les informer sur ces derniers points est donc une nécessité.
Plus d’informations sur cybermalveillance.gouv.fr
L'animation de ce site est cofinancée par l'Union Européenne. L'Europe s'engage à La Réunion avec le FEDER
(Fonds Européen de Développement Régional)
Copyright 2018 Nexa. Tous droits réservés | Mentions légales